Les forêts tropicales humides deviennent moins résistantes à la sécheresse

Les forêts tropicales humides sont importantes pour leur capacité à séquestrer le carbone et elles abritent une forte biodiversité, mais on connaît mal comment ces écosystèmes réagissent à des événements répétés de sécheresses sur plusieurs décennies. Or, les épisodes de sécheresse devraient devenir plus fréquents dans le futur.

Une équipe de scientifiques dont Thuy Le Toan du CESBIO a analysé des données radar recueillies mensuellement par des satellites sur des forêts tropicales intactes, entre 1992 et 2018. Les signaux radar peuvent servir à déduire les niveaux d’humidité dans les forêts, et donc être utilisés pour surveiller leur capacité à revenir à des conditions non stressées après un épisode de sécheresse. Les résultats suggèrent que la capacité des forêts tropicales à résister aux sécheresses futures est limitée et devraient être prises en compte dans l’atténuation du changement climatique par le biais de solutions climatiques fondées sur les forêts.

« Increasing and widespread vulnerability of intact tropical rainforests to repeated droughts » S. Tao, J Chave, P-L Frison, T Le Toan, P Ciais, J Fang, J-P Wigneron, M Santoro, H Yang, Y Li, N Labrière, S Saatchi (2022) Proceedings of the National Academy of Sciences USA, http://doi.org/10.1073/pnas.2116626119

Plus d'actualités

Publications

Suivi des dates de semis du maïs par télédétection

Le suivi du cycle de végétation et particulièrement des dates de semis est essentiel pour la compréhension du fonctionnement du couvert végétal. Une analyse des données radar Sentinel-1 est proposée pour le suivi du maïs sur un site d’étude en Italie. Un nouvel indice basé sur le rapport des données radar VH/VV est proposé pour […]

27.09.2022

Publications

Les images Pléiades permettent d’améliorer la modélisation du manteau neigeux

Depuis 2016, le Cesbio utilise les images stéréoscopiques prises par les satellites de la constellation Pléiades pour générer des cartes de hauteur de neige. Dans le cadre de sa thèse soutenue au Cesbio le 8 février 2021, C. Deschamps-Berger a montré que ces cartes permettent d’améliorer les simulations du modèle de manteau neigeux Safran-Crocus qui […]

16.03.2022

Publications

Chloé Ollivier reçoit le prix OZCAR 2022

Chloé Ollivier, postdoctorante au Cesbio, a reçu le prix OZCAR 2022 pour son article « An evapotranspiration model driven by remote sensing data for assessing groundwater resource in karst » publié dans la revue Science of the Total Environment. Le prix sera remis lors du diner de gala des prochaines journées de l’IR OZCAR du 7 au […]

28.02.2022

Rechercher