Objectifs

La vocation du CESBIO est de développer des connaissances sur le fonctionnement de la biosphère continentale à différentes échelles spatiales et temporelles en faisant un usage important de la télédétection spatiale. Ces connaissances lui permettent de proposer de nouvelles missions spatiales d’observation de la Terre.

Les travaux de recherche du CESBIO visent une double finalité méthodologique et thématique.

Les développements méthodologiques sont menés dans le cadre des deux équipes qui structurent le laboratoire :

  • Equipe modélisation : développement de modèles explicatifs ou prévisionnels du fonctionnement des surfaces continentales sous la pression de changements climatiques et anthropiques, du 1D au 3D et à différentes échelles spatiales et temporelles.
  • Equipe systèmes d’observation : conception de nouvelles missions spatiales et de dispositifs d’observation in situ, algorithmie de traitement d’images pour le segment sol et l’élaboration de produits thématiques avec une spécialité marquée autour des séries temporelles.

Ces travaux alimentent des recherches thématiques sur le fonctionnement des surfaces et interfaces continentales (agrosystèmes, écosystèmes forestiers, naturels et urbains, cycles de l’eau et du carbone, changement climatique…). Ces recherches sont menées sur des chantiers géographiques (Sud-Ouest et à l’étranger : Maroc, Tunisie, Liban, Inde, Viet Nam), où les spécialistes de différents domaines se rencontrent pour faire émerger de nouveaux questionnements scientifiques et où le CESBIO entretient des partenariats avec les gestionnaires des territoires.

Les informations acquises par le CESBIO et ses partenaires sur ses différents chantiers sont capitalisées dans un Système d’Information Environnementale et alimentent l’OSR (Observatoire Spatial Régional). L’OSR est un Système National d’Information labellisé par l’INSU depuis 2007 et déployé aujourd’hui sur des bassins agricoles proches de Toulouse et de Marrakech. Il offre une base de calibration et validation pour des missions spatiales et pour des algorithmes d’extraction d’information, et un terrain d’expérimentation pour mener des recherches thématiques sur des sites instrumentés. Une partie des mesures de l’OSR Sud-Ouest contribue au réseau ICOS (Integrated Carbon Observation System). En devenant en 2017 membre de la Zone Atelier PYGAR (Pyrénées Garonne), le CESBIO a mis les ressources de l’OSR à la disposition d’une communauté scientifique élargie.

Rechercher