La dynamique des lombrics relève de la théorie du chaos

Difficile de comprendre et de prévoir l’activité des vers de terre, un élément pourtant déterminant de la fertilité des sols : tantôt intense sur une parcelle et pas sur une autre qui partage des conditions comparables, puis à l’inverse calme ici et forte là, elle varie un peu inexplicablement dans l’espace et dans le temps… Il existe bien un lien entre l’humidité du sol et la dynamique des lombrics, puisque leurs turricules, qui témoignent de leur activité, sont toujours très chargés en eau et qu’en retour, les galeries forées par les lombrics facilitent l’infiltration de l’eau. Mais la production des turricules est très imprévisible et n’évolue pas du tout parallèlement au contenu en eau du sol. 

https://lemag.ird.fr/sites/lemag/files/styles/bandeau_edito/public/2021-01/AmynthasAdexilis_photoNBottinelli_0.jpg?h=8947f4de&itok=TtUTDzio


Les travaux d’une équipe franco-vietnamienne, menés sur le bassin tropical du Dong Cao au Nord Viêt Nam, montrent que le couplage entre activité des lombrics et humidité du sol est complexe et répond aux propriétés dynamiques de la théorie du chaos. Ainsi, une augmentation du contenu en eau n’entraîne pas un accroissement immédiat de l’activité des vers, mais plutôt progressif par sensibilisation des lombrics aux nouvelles conditions. À l’inverse, une baisse du contenu en eau entraîne une diminution progressive de leur activité par habituation. Cette progressivité conduit à décorréler l’activité des vers – et la production de fertiles turricules – de la teneur en eau des sols. De ce fait, une variation infinitésimale dans les conditions et leur temporalité peut entrainer des divergences considérables et imprévisibles entre deux parcelles de sol apparemment comparables. Une donnée à prendre en compte pour la gestion durable des sols.

Sylvain Mangiarotti, Elizabeth Fu, Pascal Jouquet, Tien Minh Tran, Mireille Huc, Nicolas Bottinelli. Earthworms activity and its coupling to soil hydrology: a deterministic analysis, Chaos : An Interdisciplinary Journal of Nonlinear Science, 19 janvier 2020

Sources :

https://lemag.ird.fr/fr/la-dynamique-des-lombrics-releve-de-la-theorie-du-chaos

Plus d'actualités

Enseignement

Le master 2 ATT du CESBIO, star de l’Astarac

L’Astarac est un terroir du sud du Gers, représentatif des coteaux de Gascogne. Ses élus ont pour projet d’en faire un Parc Naturel Régional. Pour alimenter la réflexion et constituer […]

01.03.2021

Publications

Influence des inondations sur la mesure de la biomasse aérienne par télédétection micro-onde passive

Depuis dix ans, le satellite SMOS réalise simultanément des mesures d’humidité du sol et d’épaisseur optique de végétation (VOD) dans le domaine des micro-ondes passives. Les surfaces d’eau sont connues […]

23.02.2021

Presse

Campagne de science participative pour mesurer la neige orange

A la suite de l’évènement de dépôt de poussière sahariennes qui a couvert le manteau neigeux samedi 6 février dans les Alpes et les Pyrénées, le Cesbio et le Centre […]

12.02.2021

Rechercher