Influence des inondations sur la mesure de la biomasse aérienne par télédétection micro-onde passive

Depuis dix ans, le satellite SMOS réalise simultanément des mesures d’humidité du sol et d’épaisseur optique de végétation (VOD) dans le domaine des micro-ondes passives. Les surfaces d’eau sont connues pour perturber ces mesures et sont donc prises en compte dans l’algorithme SMOS L2 grâce à une cartographie statique. Mais les surfaces d’eau dynamiques, c’est à dire les inondations, ne sont pas prises en compte dans cet algorithme. Cet article montre que dans la plupart des cas, l’humidité des sols est sur-estimée et l’épaisseur optique de la végétation est sous-estimée lors des inondations. C’est particulièrement le cas sur les végétations basses qui peuvent être totalement immergées. Les forêts denses sont moins fortement impactées. Ainsi, un « faux » cycle saisonnier de végétation apparaît dans les zones sujettes aux inondations saisonnières, ce qui peut induire des erreurs d’interprétation. Les moyennes annuelles de VOD peuvent également être sous-estimées, ce qui se répercute sur les valeurs de biomasse aérienne dérivées du VOD. Il est donc primordial de prendre en compte les inondations à l’avenir dans les algorithmes d’inversion de l’humidité du sol et de l’épaisseur optique de végétation des capteurs micro-ondes passives.

Emma Bousquet, Arnaud Mialon, Nemesio Rodriguez-Fernandez, Catherine Prigent, Fabien H.Wagner, Yann H. Kerr, (2021) Influence of surface water variations on VOD and biomass estimates from passive microwave sensors, Rem. Sens. Env., https://doi.org/10.1016/j.rse.2021.112345

Plus d'actualités

Enseignement

Le master 2 ATT du CESBIO, star de l’Astarac

L’Astarac est un terroir du sud du Gers, représentatif des coteaux de Gascogne. Ses élus ont pour projet d’en faire un Parc Naturel Régional. Pour alimenter la réflexion et constituer […]

01.03.2021

Presse

Campagne de science participative pour mesurer la neige orange

A la suite de l’évènement de dépôt de poussière sahariennes qui a couvert le manteau neigeux samedi 6 février dans les Alpes et les Pyrénées, le Cesbio et le Centre […]

12.02.2021

Presse

Le Monde : article sur les interférences électromagnétiques et SMOS

Le journal Le Monde s’est fait l’écho des travaux du Cesbio sur les interférences (RFI) qui polluent le signal observé par le satellite SMOS. Interrogé par le journaliste, Yann Kerr […]

08.02.2021

Rechercher