Conditions hivernales idéales pour le test et déploiement d’un capteur SoilVUE™10 à Auradé !

Dans le cadre d’ICOS/OSR-SO, le groupe terrain assure la mesure continue (au pas de temps semi-horaire) de certaines variables essentielles du sol comme son contenu en eau et sa température à différentes profondeurs (0, 5, 10, 30, 50 et 100 cm) dans 4 fosses situées de part et d’autre de la tour à flux à une quinzaine de mètres dans le footprint. Les capteurs sont déployés définitivement à 50 et 100 cm, au sens où ils ne sont jamais manipulés/bougés. Ceux placés entre 0 et 30 cm sont retirés puis redéployés à chaque opération agricole (moisson, travail du sol) nécessitant leur retrait. Ces manipulations à répétitions fragilisent les capteurs (aiguilles, câbles…). Les pannes sont de plus en plus fréquentes et nombreuses, y compris pour les capteurs placés à 50 et 100 cm de profondeur. Le remplacement des capteurs en profondeur est inenvisageable car il nécessite l’intervention d’une pelleteuse et de refaire toute l’installation. Ce REX met en lumière un choix initial de capteurs inadaptés pour nos conditions de terrain. Le capteur SoilVUE™10 apparait comme une option de substitution attrayante et adaptée à nos besoins. Ce capteur d’un seul tenant permet une mesure des profils d’humidité du sol, de conductivité électrique et de température tous les 10 cm environs et ce jusqu’à 1m de profondeur.

Pour le tester et le comparer sur une période de 5 mois, le groupe terrain a déployé ce capteur dans des conditions dantesques et « bouesques » il y a quelques jours sur le site FR-Aur. Son intégration s’est faite en atelier nécessitant câblage à une centrale d’acquisition, programmation… Son installation in situ a nécessité de réaliser un trou de 10 cm de diamètre sur 1 m de profondeur à la tarière dans un sol très argileux et d’insérer le capteur dans ce trou en le « vissant ». Malgré des conditions a priori bonnes pour son insertion, les 30 derniers cm furent les plus difficiles nécessitant l’intervention de 2 personnes. Il est placé près d’une fosse de mesures équipée de capteurs hydrophobes ce qui permettra une inter-comparaison dans des conditions extrêmes, idéales (sol bien humide durant l’hiver) à non-idéales (sol sec truffé de fentes de retrait en début d’été). A suivre pour le prochain REX …

Contact PI : tiphaine.tallec@univ-tlse3.fr

Déploiement/intégration : franck.granouillac@univ-tlse3.fr, clement.remont@univ-tlse3.fr

Plus d'actualités

Activités de terrain

Campagne de mesures scintillométriques à Lamasquère !

Dans le cadre de l’ANR MOSAI, le groupe terrain commence une campagne expérimentale visant à tester un dispositif de mesures scintillométriques pendant un mois sur le site agricole FR-Lam (ICOS/OSR-SO), avant sa mise en place pour une campagne de plus longue durée sur le site du CRA de la plateforme P2OA à Lannemezan. Ces mesures […]

19.01.2023

Observatoire Spatial Régional Sud-Ouest

Installation d’un dispositif de mesure des effets directionnels dans le domaine thermique

Le projet TIRAMISU (Thermal Infrared Reflectance Anisotropy Measurements over India and Southern eUrope) vise à étudier deux verrous majeurs de la future mission TRISHNA que sont les effets directionnels et la turbulence. Pour cela, un dispositif constitué de caméras thermique Optris et optique MicaSense a été positionné sur une tourelle fixée sur le haut d’un […]

02.06.2022

Formations & jobs

Offre de CDD Assistant en instrumentation et expérimentation

Offre CDD assistant en instrumentation et expérimentation

12.05.2022

Rechercher